Les ongles

L’ongle est naturellement recouvert d’un fin film protecteur.

Effectivement, la surface de l’ongle est naturellement recouverte d’un fluide protecteur invisible à l’oeil nu. Il est produit par des glandes sébacées placées juste au dessus de la cuticule. Elles produisent ainsi un film séborrhéique contenant très peu d’eau ( moins de 10%) et quelques éléments minéraux ( tels que du calcium et du fer ). Ce film protecteur s’oppose au passage de l’eau, si elle y pénétrait en grande quantité, fragiliserait l’ongle. Cette sécrétion grasse apporte également de l’éclat aux ongles. Aussi, il faut veiller à ne pas trop agresser ce film protecteur. Pour cela, il faut éviter l’application de solutions trop détergentes sur les ongles qui l’élimineraient. Le risque d’avoir des ongles cassants et secs.Toutefois, plusieurs produits de manucurie ont pour but de rétablir cette barrière, il s’agit des huiles nourrissantes, des sérums ou des baumes. Alors n’hésitez pas à en utiliser régulièrement.

La cuticule a un rôle primordial pour l’ongle.

La cuticule est cette fine membrane translucide qui se trouve entre la peau du doigt et la base de l’ongle. Elle se renouvelle en continu et peut parfois déborder sur l’ongle. Alors, lors des manucuries vous la repoussez ou la coupez sur les côtés. Mais il ne faut pas l’abîmer. Car la cuticule forme un joint étanche entre le doigt et l’ongle, à la manière d’un joint de plomberie. Si ce joint est rompu, alors l’eau va s’y infiltrer. Pour la cuticule, il en est de même. Si elle est abîmée, les salissures et les micro-organismes vont pouvoir s’y engouffrer, et passer sous la peau. Ce qui peut causer de graves infections. La cuticule, si fine, si fragile qu’elle soit, a donc un rôle primordial pour la bonne santé de l’ongle.

Les vernis ne nuisent pas à la croissance des ongles

Malgré les idées reçues, la croissance des ongles n’est pas affectée par les vernis. Pour rappel, les ongles poussent aux divisions des cellules et leur matrice; la matrice étant la région charnue présente au bout du doigt. Or, le fonctionnement de la matrice est indépendant des événements subis par l’ongle; comme le fait d’y poser du vernis ou encore de couper ou limer les ongles. On entend également certains dire que les ongles ne  » respirent » plus sous un vernis. Il n’en est rien car les ongles n’ont pas besoin de respirer. Autrement dit, ils n’ont pas besoin d’oxygène pour fonctionner.

Les vernis de plus en plus GREEN.

Afin de vous proposer des produits toujours plus respectueux de l’environnement et de votre santé, les formules évoluent. Ainsi, selon les références, 74% à 84% des ingrédients qui composent les vernis ZAO sont bio-sourcés (dérivés de pomme de terre, de maïs, de blé et de manioc).

De plus ils sont devenus 10 Free, soit sans toluène*, formaldéhyde*, résine de formaldéhyde, camphre synthétique, dibutyl phthalate*, paraben, xylène*, colophane*, styrène et benzophènone (*ingrédient potentiellement présent en tant qu’impureté inévitable, à l’état de trace).

Ces substances qui posent problème:

Le toluène: Ce solvant, peut provoquer des maux de tête et est nocif pour le foetus, c’est un neuro-toxique susceptible d’attaquer le système nerveux. Il vaut mieux éviter de le respirer ! Certes, il se trouve en petite dose dans le vernis, mais les scientifiques craignent en fait l’effet cocktail ou d’accumulation dans le corps de ce type de substances. Les femmes enceintes doivent impérativement l’éviter.

Le formaldéhyde: de la famille des COV ( composés organiques volatils), il est utilisé comme durcisseur dans les vernis à ongles. En plus d’être allergisant, c’est un cancérogène connu. Il peut par ailleurs provoquer des irritations de la peau, des yeux et des voies respiratoires.

Le colophane: Il s’agit d’un liant utilisé dans le vernis, obtenu à partir de la distillation de térébenthine. Il est allergisant et irritant.

Le styrène: Un perturbateur endocrinien, toxique et irritant, qu’il ne faut pas respirer, et qui est cancérogène. Il peut y en avoir des traces dans le vernis, parfois utilisé comme ingrédient, il est mentionné dans la composition.

Le xylène: Ce solvant peut provoquer des irritations aux yeux, sur la peau ou aux poumons, mais il a aussi un effet nocif sur le système nerveux.

Tous les ongles d’une personne ne poussent pas à la même vitesse.

Tout aussi surprenant que cela puisse paraître, les vingt ongles des mains et des pieds ne poussent pas du tout à la même vitesse. La première différence est évidente: les ongles des doigts poussent plus vite que ceux des orteils. Pour être plus précis, ils poussent même deux fois plus vite. Et pour les mains, la vitesse de pousse varie selon notre latéralité manuelle. En effet, les ongles de la main dominante poussent plus vite que ceux de l’autre main.

Pour finir, pour une même main, la vitesse de croissance dépend de chaque doigt. Il a été constaté que l’ongle du majeur grandit plus vite que les autres et que celui de l’annulaire a la pousse la moins rapide. Pour conclure, nous pouvons pratiquement affirmer que chacun des ongles pousse à sa propre vitesse. Toutefois, une vitesse moyenne de croissance peut être précisée, elle est de 0,10mm pour les ongles des mains et de 0,05mm pour les ongles des pieds.

L’alimentation peut influencer la qualité des ongles

Autant, il est scientifiquement difficile de conseiller des aliments activant la pousse des ongles ou les renforçant; autant, il est clairement avéré qu’une alimentation mal équilibrée ou peu diversifiée fragilise les ongles.

C’est ce qui est observé chez les individus victimes de troubles alimentaires ou de malnutrition. Les personnes anorexiques, par exemple, ont communément des ongles mous, cassants et striés. Ainsi, il est conseillé d’avoir une alimentation variée et équilibrée. Ce sera tout aussi bon pour votre organisme en général que pour la bonne santé de vos ongles.

https://lesfeesnaturelles.fr/boutique/produit/coffret-soin-et-vernis-sublime-manucure-zao-makeup/

Laisser un commentaire